L’herbe
aux yeux bleus

Sophie Zénon

01.04
— 28.05.23

Vernissage
vendredi 31.03 — 18h

Sophie Zénon est née en 1965, elle vit et travaille à Paris. Historienne et ethnologue de formation, elle a étudié les attitudes contemporaines face à la mort en Occident et le chamanisme en Asie septentrionale. Depuis le début des années 2000, elle déploie un univers habité par la poésie, le littéraire, l’effroi et la beauté, mais aussi par les questions de la mémoire et de l’oubli, de la perte et de l’absence. Ses œuvres – séries photographiques, livres d’artiste, éditions, vidéos, installations – sont exposées en France et à l’étranger et figurent dans de nombreuses collections.

Familière du Grand Est où elle a mené plusieurs travaux sur la mémoire des paysages – notamment des paysages de guerre –, Sophie Zénon s’est engagée dans un nouveau projet axé sur les plantes obsidionales. Ce terme désigne en botanique les végétaux propagés lors des guerres et des déplacements de population. L’artiste parcourt ainsi la Lorraine, région d’Europe qui a connu aux 19ème et 20ème siècles le plus de mouvements de troupes et compte aujourd’hui le plus de plantes obsidionales, avec 21 espèces répertoriées. En travaillant sur ces migrations végétales – et par ricochet sur celles des hommes et femmes –, l’artiste se confronte au défi de donner une forme à l’Histoire par l’image, de faire apparaître des traces ténues par les moyens de la science et de la technique. L’immersion physique dans le paysage, l’attention accrue au vivant et l’utilisation directe de plantes récoltées ou cultivées dans la fabrication de ses œuvres fait résonner tant la poésie que les mémoires tragiques des lieux. Son approche plastique plurielle va des empreintes de plantes (photogrammes) aux estampages de troncs d’arbres fusillés, en passant par des photographies de paysages et la réactivation d’archives. Épaulée par des botanistes spécialistes du sujet, Sophie Zénon relie des domaines de connaissance, des règnes naturels et des périodes temporelles par les fils d’une œuvre organique et symbiotique. La résidence de création (2020-2022) menée avec La Chambre et l’exposition sont l’occasion d’échanges avec les habitant·es de Lorraine et d’Alsace autour des aspects artistique, scientifique et historique du projet.

L’herbe aux yeux bleus est le nom d’une plante introduite en Lorraine par les Américains pendant la première Guerre Mondiale, la Bermudienne des montagnes (Sisyrinchium montanum Greene)

Remerciements

L’herbe aux yeux bleus a été sélectionnée par la commission mécénat de la Fondation des Artistes qui lui a apporté son soutien. L’équipe artistique bénéficie du dispositif de soutien aux résidences mission de territoire pour les arts visuels de la Région Grand Est pour la période 2021-2023, ainsi que du dispositif Capsule du ministère de la Culture.

EN

Sophie Zénon’s work revolves around issues of memory, combining history and poetry in her approach. After a two-year residency supported by La Chambre, she delivers her new project L’herbe aux yeux bleus, which focuses on obsidian plants. These species imported by the armies and migrations are particularly present in Lorraine. Their discreet establishment in the landscape recalls human tragedies and gives rise to a multi-faceted, organic and symbiotic work.

DE

Sophie Zénons Arbeit dreht sich um Fragen der Erinnerung, wobei ihr Ansatz Geschichte und Poesie miteinander verbindet. Nach einem zweijährigen Aufenthalt, der von La Chambre unterstützt wurde, stellt sie ihr neues Projekt L’herbe aux yeux bleus vor, das sich mit Obsidianpflanzen beschäftigt. Diese durch Armeen und Migrationen eingeführten Arten sind in Lothringen besonders stark vertreten. Ihre diskrete Präsenz in der Landschaft erinnert an die menschlichen Tragödien und führt zu einer proteiformen, organischen und symbiotischen Arbeit.

Crédits photo

Sophie Zénon, L’herbe aux yeux bleus, Bunias orientalis, Photogrammes. Tirage sur papier Foma mat 40 x 30 cm Tirage sur papier japonais marouflé sur une page d’archive extraite de « L’album de la guerre » (L’Illustration)

Geranimum des prés

Grande Gentiane

Bunias Orientalis

Autour de l’exposition

L’herbe
aux yeux bleus

Sophie Zénon

01.04
— 28.05.23

$

Visites du dimanche

Pour tout public (7—177 ans) — tous les dimanches à 17h — Entrée libre

$

Visite en alsacien

Pour tout public (7—177 ans) — Date à venir — Entrée libre

$

Visites contées

Jeune public (2—5 ans) — Date à venir — Réservation recommandée

$

Ateliers parent-enfant
Visite guidée + atelier pratique

Jeune public (6—11 ans) — Date à venir — Sur inscription

$

Visites guidées

Pour tout public (7—177 ans) — Sur réservation

$

Découvrir toute la programmation
jeune public

Stages, vacances, visites…

$

Ateliers du regard
Visite guidée + atelier pratique

Pour les scolaires, CSC… (11—14 ans) — Sur réservation

$

Visites contées

Pour les scolaires, CSC… (2—5 ans) — Sur réservation

X