EXPOSITION DE RESTITUTION

EXPÉRIMENTATIONS #20

13.01 — 24.01.21

Pascal COMTE

Beauté extérieure – Beauté de l’âme  

Lorsque je suis entré pour la première fois dans la serre du jardin
Botanique, j’ai d’abord été frappé par la vétusté de ce bâtiment, le poids de
l’âge, le jardin dans sa version actuelle datant de 1884.
Je me suis d’abord intéressé à vouloir montrer dans mes premières prises
de vue ces attaques du temps sur le bâtiment, sur ces murs, ces vitres.
J’ai abandonné après quelque temps, mon œil étant attiré par la beauté
engendrée par les années, les modifications liées à la forte humidité, aux
rayons du soleil longuement présent au cours des journées d’été, le
façonnage et la patine de ces longues années, le tout associé à une
végétation qui se réveille annonçant le printemps.
J’ai voulu associer cette délicatesse liée au vieillissement du bâtiment à la
beauté que l’on peut retrouver également au travers de nos générations en
associant quelques personnes qui me sont proches.
Dans chacune de ces personnes on retrouve une beauté, bien sûr cette
beauté n’est pas la même entre la peau lisse, les traits fins d’une personne
de 18 ans, un visage façonné par le temps pour des personnes sénior dans
l’âge.
A chaque étape de notre vie notre beauté se révèle, une beauté parfois
invisible au premier abord.
Comme ma première impression lors de cette visite du jardin botanique ou
pour moi il ne s’agissait au final que d’un vieux bâtiment sans réel intérêt,
ce n’est qu’après plusieurs heures que son âme s’est révélée à mes yeux et
que je ne voie plus que celle-ci. Il en est de même pour l’être humain où
seul la beauté plastique ne suffit pas à comprendre et révéler celle-ci.

“Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure
ne la vivifie. La beauté de l’âme se répand comme une lumière
mystérieuse sur la beauté du corps”‒ (Victor Hugo)

Plus d'informations

2 + 13 =

Contact

 

la chambre
4 place d’austerlitz
f-67000 strasbourg
 
03 88 36 65 38
contact@la-chambre.org

X