LOTTIE DAVIES

  • Memories and nightmares

    03.02 – 11.03.12

    VERNISSAGE : 03.02.12 > 18h
    La Chambre 
    4 place d'Austerlitz - Strasbourg
    Entrée libre - mercredi > dimanche : 14h > 19h
    
    Visites guidées et ateliers pédagogiques
    sur réservation auprès de Nicolas Bender
    03 88 36 65 38

« Memories and Nightmares a pour sujet les cauchemars et les souvenirs de la petite enfance ainsi que de la construction de l’identité au travers d’univers personnels et de leur narration. Début 2008, j’ai demandé à plusieurs de mes amis de m’envoyer des récits de leurs souvenirs d’enfance ou de leurs cauchemars et me suis inspirée de ces histoires pour construire une série d’images. Ces imaginaires individuels et personnels ainsi recréés font cependant écho à l’imaginaire d’autres individus. Les souvenirs et cauchemars dont j’ai eu connaissance forment une partie de l’immense collection des histoires humaines ; en les utilisant comme inspiration pour ces images je souhaite témoigner de ce que peut être le partage de l’expérience intérieure de quelqu’un d’autre.

Les souvenirs de la petite enfance sont particulièrement fascinants car ils nous ramènent à l’impossibilité du retour à l’origine tout en restant l’expérience du début de notre histoire, de notre existence au monde. Ils sont notre commencement, ils sont absolument individuels et personnels, ils sont re-dit, re-pensé et sont ancrés dans la mémoire de manière très changeante suivant les individus. Ce qui importe pour nous dans les souvenirs, semble-t-il, n’est pas la véracité de faits objectifs liés à des moments précis mais la capacité de les ancrer en tant que mythes fondateurs, mythes de la création d’un individu. Ils ne sont peut être même plus des souvenirs à part entière mais des souvenirs de souvenirs, remodelés encore et encore dans un processus de réponse aux incertitudes et doutes du monde.

Les cauchemars s’inscrivent dans des souvenirs originels, il en reste quelquefois une narration claire, mais souvent ce qui marque notre mémoire réside dans un paysage, la marque d’une impression. Réunis autour de ces aspects irréels et impalpables, les cauchemars partagent la singularité et l’inaccessibilité des souvenirs originels. De ce paradoxe qui m’a inspiré est né cette série de photographies. »

Lottie Davies

Lottie Davies est née à Guildford, UK, en 1971. Son enfance est conventionnelle : elle vit dans le Surrey entourée de ses parents et de deux frères, et poursuit ses études à Alton et Godalming.
Après un diplôme en philosophie à l’Université de St-Andrews en Ecosse, elle revient en Angleterre pour apprendre la photographie en tant qu’assistante à Londres, où elle vit depuis. Elle devient photographe professionnelle en 2000 et se fait rapidement remarquer.
Son travail artistique entend mettre en scène des histoires personnelles, des fragments de mémoire, de rêves et de mythologies dont chacun s’aide pour se construire une image de la vie. Ses images s’inspirent de la peinture, du cinéma et du théâtre aussi bien que de la littérature. Lottie Davies use volontiers de conventions visuelles dans le but de monter des images extrêmement narratives.
Ses travaux artistiques personnels sont réalisés exclusivement sur du film grand format, soit avec une chambre Horseman, soit avec une chambre Wista en 4×5’’.

 


Une exposition programmée autour de la présidence britannique du Conseil de l’Europe