Jeunesse délaissée

Jeunesse délaissée

photo : Elswick Kids, Tish Murtha, 1978 ©Ella Murtha

Les photographies de Patricia Anne « Tish » Murtha se placent dans la tradition de la documentation de la classe ouvrière britannique. Murtha ne s’est jamais considérée comme une photojournaliste, dont le quotidien serait de faire le portrait de figures politiques ou de footballeurs. Elle souhaitait photographier la vie très ordinaire dans les rues de Newcastle.
Tish Murtha est née le 14 mars 1956 à South Shields, ville déjà passablement délabrée du district de Tyneside, au Nord de l’Angleterre. À 16 ans déjà, elle quitte l’école et enchaîne les petits jobs. Elle vient à la photographie grâce à un cours du soir à Newcastle, où son professeur Mick Henry la persuade de s’inscrire à un cours de film documentaire. À l’âge de 20 ans, elle quitte sa ville natale pour étudier sous la direction d’un photographe de l’agence Magnum, David Hurn, à l’école de photographie documentaire de l’université de Wales à Newport. Elle meurt à seulement 56 ans des suites d’une rupture d’anévrisme.
L’œuvre de Tish Murtha s’articule principalement autour de la documentation de groupes sociaux marginaux. En tant que photographe locale, elle suit des jeunes gens dans leur enfance, et plus tard dans leurs périodes de chômage, et montre à quel point ceux-ci doivent se montrer flexibles pour subsister. Par son travail, elle se sent engagée auprès de ces personnes et de leurs problèmes. Elle s’attache à souligner le préjudice social dont elle a elle-même fait l’expérience dans son enfance.
En nous remémorant les années Thatcher et son libéralisme dur, les images de Tish Murtha résonnent avec la période contemporaine. Aujourd’hui, après une longue période de résignation et le désastre du Brexit, la jeunesse s’intéresse à nouveau à la politique et aux défis sociaux actuels.
Benjamin Ochse

DE
Tish Murtha (1956-2013) stammt aus einer benachteiligten Gebiet im Nordengland. Sie studierte Dokumentarfilm und Fotografie und beschäftigte sich mit der Darstellung der britischen Arbeiterklasse, von der Kindheit bis zu den mit der Arbeitslosigkeit verbundenen Schwierigkeiten. Hier, fokusiert ihr engagiertes Blick auf die Jugendliche und ihren Alltag

EN
Tish Murtha (1956-2013) was born in a depressed area of Northern England. She studied documentary film and photography to devote herself to the representation of the British working class, from childhood to the first issues due to unemployment. Here, her engaged look focuses on youth and its everyday life.

BIOGRAPHIE
« Je veux apprendre à photographier des policiers donnant des coups de pieds à des enfants » – c’est sur cette simple phrase que Tish Murtha a été acceptée par David Hurn dans son cours de photo. Aujourd’hui, 6 de ses images ont intégré la collection de la National Portrait Gallery. Après le succès de deux expositions à la Photographers Gallery de Londres et au Freundeskreis Willy-Brandt-Haus de Berlin en 2018-2019, Tish Murtha a été distinguée comme “héroïne historique” par la Royal Photographic Society.

Compétences

Posté le

25 juillet 2019

X