EMMANUEL GEORGES

EMMANUEL GEORGES

Au cours de trois périples totalisant plus de 20 000 km entre 2010 et 2014 dans les régions les plus reculées des États-Unis, le photographe français Emmanuel Georges a mis en évidence les résidus du rêve américain dans le paysage, cédant autant au désir de restitution documentaire de son sujet qu’à celui de se laisser imprégner par l’atmosphère des lieux.

Les thèmes récurrents recensés dans ce travail – façades industrielles, magasins, cinémas, garages, enseignes typographiées, automobiles…-  représentent à la fois les jalons de ses voyages et les ingrédients emblématiques du paysage urbain américain, qui s’effacent lentement.

Compétences

Posté le

12 juillet 2017

X