WORKSHOPS

  • Thomas Jorion
    21.05 + 22.05.16
    La Chambre vous propose de découvrir l’univers d’un photographe professionnel et de confronter votre pratique personnelle à son regard averti.
    En tant que prestataire de formation agréé, nos cours et stages peuvent être pris en charge dans le cadre du du CIF, de l’AIF ou du plan de formation de votre entreprise.
    Renseignements et inscription :
     Cécile Collin, chargée des publics
     pedago2@la-chambre.org
     09 83 41 89 55
    Télécharger le programme du workshop
  • Dossier de presse
  • Renseignements et inscriptions

THOMAS JORION
Photographier les espaces abandonnés :
la fascination des ruines, du romantisme à l’urbex

21.05 + 22.05.16
9h > 18h

L’objectif de ce workshop est de construire avec les participants un travail cohérent et original à partir d’images autour d’espaces désertés ou abandonnés. L’idée est de dépasser la simple prise de vue de lieux abandonnés – devenue une pratique courante dans la photographie actuelle – pour construire un corpus plus personnel.

Né en 1976. Il vit et travaille à Paris. Le travail de Thomas Jorion s’élabore dans le champ spécifique des bâtiments, de la monumentalité de l’architecture, qu’elle soit délaissée ou en devenir. Son geste photographique explore les rapports avec l’environnement construit en privilégiant des espaces
atypiques qu’il nous incite à observer en induisant une réflexion sur la matérialité et la temporalité.
En 2013 il publie aux éditions de La Martinière le livre Silencio. En 2009, il fait parti de la sélection internationale pour le prix Voies-Off à Arles, l’année suivante, son travail a été sélectioné pour la Bourse du talent #44 Paysage. Thomas Jorion a notamment fait partie de la sélection de la première édition d’Archifoto, International awards of architectural photography.

http://www.thomasjorion.com

Télécharger le programme au format pdf

Programme :

Objectifs du workshop
Confronter sa pratique à d’autres regards
Appréhender une pratique d’urbex
Se démarquer : comment ?
Que dire avec sa photographie

En amont
Echange (mail, skype) entre Thomas Jorion et les participants avant le workshop.
Définition des attentes du participant, présentation de sa pratique et de sa démarche photographique.

Jour 1
Matin :
Tour d’horizon des travaux des participants
Analyse d’une série de Thomas Jorion en avant-première : « Vestiges d’empire » qui fera l’objet d’un livre aux éditions
La Martinière en octobre 2016
Après-midi :
Topo sur l’histoire de la photographie et sur l’évolution du sujet de la ruine dans sa représentation picturale.

 Jour 2
Matin : Prises de vues sur site : prévoir son matériel de prise de vue et de bonnes chaussures !
Midi : déjeuner et dérushage
Après-midi : tour de table des travaux réalisés

Matériel requis
– Appareil(s) de prise de vue numérique
– Books et / ou portfolios (numérique ou papier)
– Dans la mesure du possible : un ordinateur portable. À noter que La Chambre pourra en fournir aux participants le désirant.
________

 

ELENA PERLINO
Photographie : au-delà de la prise de vue

03.10 + 04.10.15
9h > 18h

En amont de la diffusion d’un sujet photographique, le travail de prospection, de recherche et de prise de contact est essentiel : il s’agit d’entrer en relation avec divers interlocuteurs, à partir de la presse régionale, nationale et internationale jusqu’aux maisons d’édition. Depuis 2003, Elena Perlino se consacre à la photographie documentaire. En 2013 et 2015, elle reçoit respectivement la bourse de l’Open Society Foundation et du Magnum Emergency Fund. Elle se consacre depuis huit ans à un projet personnel documentant la traite nigériane en Italie : Pipeline, décliné en travaux pour la presse, puis en livre et en expositions. Mêlant exercices pratiques et travail sur le terrain, ce workshop abordera les différentes étapes qui constituent la diffusion de sujets documentaires photographiques.

Né en 1972, Elena Perlino est diplômée d’une maîtrise en littérature moderne de l’Université de Turin.
Depuis 2003, elle se consacre à la photographie documentaire. En 2013 et 2015, elle reçoit respectivement la bourse de l’Open Society Foundation et du Magnum Emergency Fund. Depuis huit ans, elle se consacre à un projet personnel documentant la traite nigériane en Italie. En 2014, André Frère Editions publie Pipeline. Ses images ont été exposées internationalement et son travail a été publié dans Newsweek, The Daily Mail, Le Temps, L’Oeil de la Photographie, Feature Tir, Elle, Io Donna et Di Repubblica.

http://www.elenaperlino.com/

Workshop proposé en partenariat avec le Château Vodou, dans le cadre de l’exposition Pipeline (2.10 > 6.11.15)
+ d’infos : www.chateau-vodou.com